L'étincelle de la créativité

Comment trouver cette étincelle de fraîcheur transformatrice qui nous ouvre à des possibilités inédites ? Quels sont les processus mentaux qui stimulent les idées nouvelles, quels sont les leviers de la créativité ? D’où surgissent les idées neuves ? Comment entretenir le courant de la créativité ? Et comment utiliser la méditation pour libérer notre propre potentiel créatif ?
Découvrez des réponses dans notre blog : L’ennui, la méditation et la créativité.
La créativité a besoin d’espace, d’ou l’importance des moments ou nous laissons respirer notre esprit. On peut être créatif sans méditer et la créativité n’est pas le but principal de la méditation, mais il est certain que la pratique de la méditation nous met profondément en contact avec nous-mêmes et avec notre vie. Ainsi elle ouvre la porte à de nouveaux horizons d’épanouissement.
Pour Matthieu Ricard, la méditation qu’on appelle « présence ouverte » pourrait être un catalyseur pour que l’inspiration spontanée surgisse. Charles Hastings vous propose une introduction simple à cette pratique ici : Une présence simple.
Maria João Pires insiste sur l’importance d’être complètement présent, dans une unité fluide de corps et esprit. Chaque jour elle pratique la marche en pleine conscience : observant constamment comment les choses se passent à l’intérieur et à l’extérieur :
Il y a un moment où cette connexion entre l’intérieur et l’extérieur devient fluide et rend les choses tellement plus faciles.
Ecoutez Maria ici : Flux et présence.
Un conseil d’Alan Wallace :
Observez simplement la nature de tout ce qui surgit et laissez-le être, sans chercher à le modifier ou le changer de quelques façons que ce soit… Observez simplement les événements au fur et à mesure qu’ils surviennent. Toujours frais, toujours sans précédent.
Nous ne sommes pas tous des génies créatifs ou des méditants experts. Cependant, nous pouvons nous créer des espaces dans notre journée, en nous accordant du temps, pour notre propre réflexion, pour écouter nos proches et pour nous écouter nous-mêmes. Progressivement, notre méditation peut devenir spacieuse et décontractée. Peu à peu, nous pouvons nous permettre de faire confiance à notre esprit et au potentiel de ce que nous recevons. Peut-on parler de moments de grâce ?
il y a 2 ans
Suivant

Comment transformer son esprit ?