Nouveau cours : La conscience de la conscience

Nous sommes ravis d'annoncer de nouvelles méditations approfondies avec le cours La conscience de la conscience venant enrichir le programme « Pleine conscience et vision pénétrante ». Deux séances sont disponibles avec deux autres à venir prochainement.
Savoir que vous êtes conscient est peut-être la plus indubitable des formes de connaissance. C'est la connaissance de la connaissance elle-même, la conscience que la conscience se manifeste, ici et maintenant.
—Alan Wallace
Le cours précédent Observer l'esprit nous a invité à nous focaliser sur les différentes sensations des sens physiques et de l'esprit, avant de passer au « fond » d'où elles émergent. Sur cette base, dans La conscience de la conscience, vous êtes invité à ramener l'attention sur elle-même, éclairant ainsi sa propre nature.
Vous serez invité à explorer des techniques telles qu'une alternance entre le retournement de la conscience vers elle-même et un relâchement dans l'espace, et à expérimenter ces conseils de Padmasambhava, un praticien contemplatif indien du huitième siècle [1] :
Laissez la conscience s'observer en continu. Parfois, laissez votre esprit se reposer au centre de votre cœur, et laissez-le y posé uniformément. Parfois, concentrez-vous sur l'étendue du ciel et laissez-le y rester. En déplaçant ainsi l'attention de diverses manières, en alternance, l'esprit est amené à se poser dans son état naturel.
Au cours de cette exploration en profondeur, vous serez invité à vous examiner en tant qu'observateur, l'agent qui contrôle l'attention. Ceci est une pratique d’empirisme radical, et non une invitation à imaginer ou à cogiter, à tenter de comprendre de manière conceptuelle la nature de notre identité personnelle. En observant avec une pleine conscience vigilante, voyez si vous pouvez discerner ses propres qualités. Pouvez-vous identifier des caractéristiques particulières de la conscience qui n'appartiennent à rien d'autre ?
  1. B. Alan Wallace, “Mind in the Balance: Meditation in Science, Buddhism, and Christianity”, chap. 10 “Theory: Exploring the Nature of Consciousness”, p. 80. New York: Columbia University Press, 2009. 
il y a 1 an
Article suivant

Au cœur de l'Om sans fin