Revenons à l'essentiel (1/4)

Retour à l'essentiel: Nous pouvons le faire en affinant notre attention et en discernant « ce que la réalité présente », c'est-à-dire ce qui surgit immédiatement et entre en contact avec nos six champs de perception—les cinq sensoriels et le mental. Qu'est-ce qui se présente réellement, et quelles étiquettes, catégories, préférences et jugements y surimposons-nous mentalement ?

Beaucoup d'entre nous ont été exposés à des situations difficiles cette année. Dans de telles circonstances, nous risquons de nous retrouver pris dans une rumination constante ou de voir notre vision des choses se rétrécir. Il est dès lors essentiel de distinguer ce qui se présente tel quel de ce que nous y surimposons, de ne pas mélanger ces deux aspects—autrement, nous pourrions même ne plus remarquer la différence.

Le rôle de la vision pénétrante

Il existe de nombreuses formes de Vipaśyanā ou méditation de vue profonde. Dans les semaines à venir, nous proposons d'explorer une discipline appelée les quatre applications (rapprochées) de la pleine conscience, connues sous le nom de satipaṭṭhāna en langue pali. Ces techniques simples mais puissantes pour cultiver la pleine conscience permettent de réaliser par soi-même que la capacité à maintenir la pleine conscience est une compétence qui s'acquiert. La pratique des quatre applications de la pleine conscience est un moyen particulièrement efficace pour remédier aux mésinterprétations auxquelles notre vie quotidienne peut nous rendre susceptibles.

En observant et en explorant de près le corps et la respiration, nous nous détendons et nous ancrons dans la présence physique. En nous confrontant à nos sensations, nous stabilisons pas à pas notre conscience face aux réactions habituelles. En examinant les événements mentaux, nous affinons nos perceptions sans nous attacher. Enfin, nous voyons tous les phénomènes tels qu'ils sont, et nous nous approchons du domaine de la vision et de la sagesse profondes.

La pleine conscience du corps

Comme la plupart des pratiques d'Imagine Clarity, la pratique des quatre applications de la pleine conscience commence par l'objet de pratique le plus abordable, avant de progresser vers des objets plus subtils. Parmi ces quatre—corps, sensations, esprit et autres événements, le corps est le plus concret et sert de point de départ idéal afin d'ancrer notre pratique. À mesure que nous progressons, notre esprit s'affine et nous sommes en mesure de porter notre attention vers des objets plus subtils.

Notre recommandation pour cette semaine est donc de vous entraîner avec trois sessions sur le thème de la Pleine conscience du corps, soit en les intégrant dans votre routine quotidienne, soit en commençant depuis le début. Cela servira de préparation pour notre prochain thème sur la pleine conscience des sensations.
Commencez maintenant.

Si vous avez des questions relatives à votre pratique, n'hésitez pas à nous contacter !

Avec nos meilleurs vœux,

L'équipe d'Imagine Clarity
il y a 5 mois
Suivant

Conscience, vision et conduite