pleine conscience, bonté, paix intérieure

Que pouvons-nous offrir ?

Que pouvons-nous offrir à nos proches pour les fêtes de fin d'année ? Offrons-leur un peu de joie et de bonne humeur. À l'approche des fêtes, en pleine crise sanitaire avec tous ses effets secondaires inquiétants, il est facile d'être morose. Comment nous remonter le moral et, espérons-le, répandre un peu de bonne humeur autour de nous ?
Bien sûr, offrir Imagine Clarity à un ami ou à un membre de votre famille qui saurait en profiter serait un cadeau précieux, mais en offrant à nous-même cette opportunité de transformer notre esprit nous pouvons offrir quelque chose de précieux à notre entourage par le simple fait d'être plus posé et plus ouvert. Ne pas être la victime de nos propres conflits intérieurs et de nos émotions perturbatrices est déjà un cadeau pour nous-même et pour celles et ceux qui nous entourent.

Cultiver la stabilité

Commencer la journée en pleine conscience, par une petite méditation, nous permet de mettre la journée sur la bonne voie. Lorsque nous prenons le temps de méditer chaque jour, en nous éloignant du cycle des actualités et du bruit des médias, en laissant nos ruminations intérieures se calmer, nous arrivons à voir plus clairement le fonctionnement de notre esprit. Notre vision du monde devient plus vaste et nous commençons enfin à nous libérer de la tyrannie des idées rigides.
À partir de ces moments de silence, nous pouvons exprimer notre bonté fondamentale, basée sur un sentiment de complétude intérieure. Nous n'avons pas besoin d’essayer d'être une personne idéale, soucieuse de toujours agir comme il faut. Il s'agit plutôt de nous permettre d'être conscients que nous sommes connectés à tout le monde. Tout comme nous-mêmes nous voulons être heureux, tout le monde veut être heureux. Tout comme nous avons des difficultés, tout le monde a des difficultés. Cultiver un cœur spacieux et plein de bonté est une source de joie en soi, pour soi-même et pour les autres. C'est comme si nous avions déjà le plus grand don à partager que l'on puisse imaginer. Nous parlons parfois d’individus qui sont doués, mais en fait, nous sommes tous doués. Nous avons tous ce don de notre humanité fondamentale. Il s'agit simplement de savoir comment s’en servir.

Écouter

Même lorsque nous avons trouvé une certaine paix intérieure dans la méditation, en partager les bienfaits avec nos proches et dans le monde extérieur n’est pas toujours facile.  L’astuce est peut-être de savoir écouter.
Tout d'abord, écoutons ce qui se passe d'un moment à l'autre dans notre esprit. En étant vraiment présent d’un instant à l’autre, nous prenons conscience des courants subtiles de pensées et d'émotions. En remarquant tout de suite quand nous commençons à être stressés, agacés, anxieux ou angoissés, nous pouvons y faire face posément avant que tout soit hors de contrôle, et nous commençons à gérer nos sentiments de manière cohérente. Il faut du temps pour faire la paix avec nos propres angoisses et nos vieilles blessures, mais cette acceptation de soi fait partie de notre voyage vers la liberté intérieure et la compassion.
Deuxièmement, nous pouvons écouter attentivement, avec un certain détachement, l’évolution constante des situations dans lesquelles nous nous trouvons. Nous aurions peut-être planifié quelque chose de beau avec d'excellentes intentions, et découvert que notre beau projet ne se déroule pas du tout comme prévu. Cela arrive tout le temps, et souvent les gens sont très contrariés quand leurs projets ne se réalisent pas comme ils l’avaient prévu. Si nous conservons une base de liberté intérieure, nous serons moins attachés à nos idées et à nos concepts. Nous pourrons écouter les situations au fur et à mesure qu'elles se déroulent. Nos projets doivent savoir s’accommoder de l’inconnu, et prendre en compte les réactions inattendues des gens. Parfois, il est préférable de simplement s'adapter à la situation avec intelligence et gentillesse, sans aucune idée préconçue.
Troisièmement, nous pouvons apprendre à écouter la personne avec laquelle nous nous engageons. Cela peut sembler évident, mais c'est étonnamment difficile. Ce que cette personne essaie de nous dire peut être noyé par notre propre conversation intérieure, et ses besoins peuvent être obscurcis par nos besoins à nous, ou par nos idées préconçues de ce que ses besoins pourraient, ou devraient, être.
Bien entendu, les mots prononcés peuvent n'être que la partie émergée d’émotions et besoins profonds cachés. La capacité à comprendre les différentes strates de messages implicites ou sous-jacents exige une grande perspicacité. Nous pouvons la cultiver en développant une écoute plus attentive à la personne qui se trouve face à nous, sans trop être interrompu par le bruit de fond de nos propres idées et émotions.

L’intelligence du cœur

Comme le dit souvent Matthieu Ricard, entraîner l'esprit c’est comme développer une compétence, comme apprendre à jouer d'un instrument de musique. Quiconque a appris à jouer du violon sait que, pendant un certain temps, les bruits produits sont assez étranges ! Même si nous faisons de notre mieux pour apporter le bonheur à nos proches ou si nous nous engageons dans une activité altruiste pour le bien de tous, il est inévitable que les choses ne soient pas parfaites. Parfois, nous pourrions nous sentir frustrés en voyant que nous faisons notre part pour travailler avec notre esprit et que ceux qui nous entourent courent toujours de manière incontrôlée après leurs émotions habituelles !
Si nous acceptons que, comme avec tout entraînement, inévitablement il y aura des succès et des échecs, tout devient plus simple. Nous apprenons quelque chose à chaque fois et nous pouvons avoir confiance dans le fait que si nous plantons les graines de l’intelligence du cœur, en les cultivant avec patience, tôt ou tard elles germeront et se développeront.
Tous nos vœux les plus chaleureux pour la saison des fêtes, en vous souhaitant bonheur, santé et sérénité.
Photo : Michel Stockman.
il y a 5 mois
Suivant

Le pouvoir de l'amour